Nicaragua selon le Routard

06/01/2017

Nouvel Eden des voyageurs, le Nicaragua attire de plus en plus les aventuriers avides de découvertes et de nature... Comment expliquer un tel engouement pour ce petit pays d'Amérique centrale ? Partir au Nicaragua, c'est renouer avec le plaisir de voyager. Tout simplement. Cette sensation originelle, devenue si rare, de parcourir un pays, une culture, une histoire. De découvrir quelque chose qui, jusqu'il y a peu, était encore méconnu, inaccessible. De marcher dans des traces (touristiques) à peine marquées. De regarder une carte géographique et de voir mille terrains inexplorés, des régions sans route, des kilomètres de littoral vierges de toute infrastructure et de rêver aux plages idylliques qui pourraient s'y cacher. Au Nicaragua, on renoue avec le contact humain qui fait toute la richesse d'un voyage : celui d'arriver en voyageur, non en touriste. Celui d'être accueilli par un peuple heureux de s'ouvrir aux visiteurs, fier de montrer ses richesses naturelles et culturelles. Car, au sortir d'une histoire nationale difficile et sanglante, le Nicaragua est désormais un des pays les plus sûrs d'Amérique centrale. Ici, on peut explorer des contrées reculées, inconnues de la plupart des agences de voyage et dépourvues d'infrastructures touristiques, pour mieux savourer les quelques "spots" où backpackers du monde entier se retrouvent (la plupart du temps autour de vagues alléchantes). Dans ce pays, on peut être content lorsque l'on trouve un hôtel aux normes occidentales de confort, tant il y en a peu. Parfois, on peut s'offrir le privilège d'adresses de "luxe" : de vieilles demeures coloniales au charme fou et au raffinement d'antan. Alors par où commencer pour découvrir le Nicaragua ? Disons que le triangle Managua-Granada-San Juan del Sur est le circuit faisant le plus facilement office d'introduction au pays...
En savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/article/nicaragua-la-nouvelle-destination-des-voyageurs#JVMpiefMPfppixhK.99